Fifa 18 : évoluer arrière latéral



Les 10 conseils pour FIFA 18 


1. Restez en priorité dans votre couloir et dans votre moitié de terrain. Vous êtes défenseur !
Même si Roberto Carlos ou Fabio Grosso ont tendance à l'oublier, l'arrière latéral est avant tout un défenseur.
Ne partez pas de façon immodérée à l'assaut des buts au risque de voir les stoppeurs se retrouver en infériorité numérique lors d'une contre-attaque...

2. Gardez un œil sur votre adversaire direct et ne le laissez jamais libre de tout marquage !
Vous devez assurer le marquage de l'ailier ou d'un milieu, voire du latéral adverse si ce dernier se décide à monter. Positionnez-vous autant que possible entre lui et ses partenaires, pour boucher les angles de passe, ou poussez-le vers la ligne de touche pour réduire son champ d'action !


3. Quand le stoppeur le plus proche tente une percée, veillez à assurer ses arrières !
Au cours d'un match, le stoppeur peut être amené à déserter sa zone pour aider un milieu défensif ou couvrir l'autre défenseur central. Si tel est le cas, glissez dans sa zone. Le milieu évoluant juste devant vous devra, quant à lui, se poster dans la vôtre pour éviter les trous béants dans la défense.

4. Ne prenez pas de risques inutiles : restez sur vos appuis et ne taclez qu'à coup sûr !
Le tacle est un geste à utiliser avec parcimonie. En effet, si vous ratez votre coup, le temps que vous vous releviez, votre adversaire aura tout le loisir de filer vers le but. Mieux vaut donc rester sur ses jambes, l'obliger à s'excentrer et intervenir uniquement quand vous êtes sûr de récupérer la balle !

5. Quand l'autre latéral passe à l'attaque, glissez en position de défenseur central !
Si l'arrière latéral situé sur l'autre aile décide de déborder, deux solutions s'offrent à vous : soit les trois autres défenseurs glissent de son côté (un milieu de terrain reculant pour prendre votre place), soit vous vous improvisez stoppeur au sein d'une arrière-garde composée de trois hommes. A vous de voir… 

6. Sur corner, restez en position de défenseur, pour endiguer les éventuelles contre-attaques !
Rares sont les latéraux de grande taille. Votre présence dans la surface sur un coup de pied est donc accessoire.
Restez au contact de l'attaquant adverse, pour l'empêcher de placer un contre fulgurant ! Ou aux abords de la surface pour profiter d'un renvoi hasardeux de la défense !

7. Sur les corners adverses, positionnez-vous sur la ligne, au premier ou au second poteau !
Quand votre adversaire bénéficie d'un corner, positionnez-vous à un poteau, pour venir en aide au gardien si jamais le besoin s'en fait sentir. Attention toutefois à ne pas couvrir les attaquants adverses en cas de déviation ou si le corner est tiré à la rémoise, c'est-à-dire en deux temps !

8. Utilisez autant que possible votre bon pied : un latéral est rarement un grand technicien !
Peu de joueurs ont la chance d'utiliser leur pied droit et leur pied gauche avec la même réussite. Peu de latéraux sont ambidextres, si ce n'est Bonnart à l'OM ou Reveillère à l'OL qui jouent des deux côtés. Et c'est encore plus criant pour un gaucher, dont le pied droit ne sert qu'à monter dans le bus…

9. Si vous êtes sous pression, dégagez le ballon au loin plutôt que de tenter l'impossible !
Tentez un dribble à proximité de sa surface ou se lancer dans une folle chevauchée quand on est aux prises avec un adversaire n'est pas forcément le choix le plus judicieux. Si aucune passe ne paraît sûre et sans danger, dégagez le ballon au loin ou en touche, le temps que tout le monde se replace !

10. Effectuez des dédoublements sur l'aile, pour vous retrouver en position de centre ou de tir !
Quand votre équipe a bien en main les clés de la rencontre, vous pouvez vous permettre quelques incursions dans la moitié de terrain adverse. Ne tentez pas une folle chevauchée le long de la ligne de touche, mais combinez avec vos milieux de terrain et effectuez des dédoublements sur l'aile.



  





Roma - Manchester ligue des champions
Aves le footbal total de la Roma


En savoir plus 
Calendrier du Mondial FIFA 2010

Groupe sud-américain : avec le Brésil, L'uruguay

En savoir plus